Codes Harmonisés de Déontologie et d'Exercice des Médecins dans l'espace CEDEAO PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Dr Tidiane   

Les présents Codes Harmonisés de Déontologie et d'Exercice des Médecins dans l'espace CEDEAO s'imposent à tout médecin inscrit à l'Ordre National des Médecins. Télécharger les codes ici

 
Règlement Intérieur de l'Ordre des Médecins PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Dr Tidiane   

Le présent règlement intérieur, prévu par la loi portant création de l'Ordre National des Médecins, et adopté en Assemblée Générale du 13 Octobre 2018 s'impose à tous les Médecins inscrits à l'Ordre.
Il a pour but de déterminer le détail de l'organisation et du fonctionnement du conseil national, des conseils centraux, des conseils régionaux, des conseils de cercle et des conseils communaux de l'Ordre National des Médecins. Télécharger Ici  le règlement en application en République du Mali.

 
Décret n° 2017 - 0721/P-RM du 21 Août 2017 fixant l'organisation et les modalités de fonctionnement de l'Ordre des Médecins du Mali. PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Dr Tidiane   

Décret n° 2017 - 0721/P-RM du 21 Août 2017 fixant l'organisation et les modalités de fonctionnement de l'Ordre des Médecins du Mali.

Télécharger ici le décret

 
Un baobab s'est couché ... PDF Imprimer Envoyer
Écrit par trawore   

Seydou Badian Kouyate, plus connu sous le nom de

Seydou Badian, est né à Bamako le 10 avril 1928 et

mort le 28 décembre 2018 à Bamako.

Seydou Badian Kouyaté étudie à Bamako avant de

passer le baccalauréat en France, à Montpellier, en

1948, où il poursuit ses études à la faculté de sciences,

puis à la faculté de médecine, jusqu'à sa thèse qui porte

sur les traitements africains de la fièvre jaune. Rentré au

pays (qui est encore pour quelques années le Soudan

français),il devient à vingt-huit ans médecin de

circonscription, posteauquel il est nommé à Bougouni. Plus tard, il abandonne la santé

pour se consacrer à la politique (Ministre dans le gouvernement de Modibo KEITA de

1960 à 1968).

Dors en paix, cher Maître!

 
Voeux de Madame le Président du CNOM PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Dr Tidiane   

Monsieur le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique ;

Mesdames et Messieurs les membres du cabinet du MSHP ;

Mesdames et Messieurs les Directeurs des services centraux et rattachés, EPH, EPST ;

Mesdames et Messieurs les membres des organisations et associations professionnelles

médicales du Mali;

Mesdames et Messieurs les médecins universitaires et membres des sociétés scientifiques

et savantes;

Mesdames et Messieurs les membres des Conseils Régionaux de l'Ordre des Médecins ;

Mesdames et Messieurs les membres des Ordres Professionnels de la Santé ;

Mesdames et Messieurs les partenaires de l’Ordre des Médecins du Mali ;

Mesdames et Messieurs les médecins du Mali, en vos rangs, titres et qualités !

Le Conseil National de l’Ordre des Médecins du Mali par ma voix, vous souhaite

une bonne fête de fin d’année. A cette occasion, permettez-nous de vous adresser nos

vifs remerciements. Au cours de l’année 2018, la famille médicale à travers son ordre

professionnel a connu beaucoup de succès, notamment par la dotation de notre ordre

d’un Règlement Intérieur qui vient en complémentdes textes préexistant.

Aussi, il faut noter l’adoption en Assemblée Générale Extraordinaire du Code de

Déontologie Harmonisé de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) et

le projet de décret fixant les conditions d’inscription et de radiation au tableau de

l’Ordre des médecins. Comment retracé les grandes lignes marquant l’année 2018,

sans parler de cette chaîne de solidarité des confrères dans l’accompagnement

des familles endeuillées de nos confrères et l’assistance du Conseil National aux médecins

partout où besoin était ? C’est le lieu pour moi de rappeler les nombreuses et immenses pertes

que notre profession a enregistré courant l'année 2018, des pertes qui ont affecté à jamais l’histoire

de notre profession en pensant à Dr Cheick Réné SIDIBE (ancien président du CNOM),

les Professeurs Mamadou TOURE, Ogobara DOUMBO, Gangaly DIALLO… des éminents

chercheurs émérites, sans oublié tous les autres confrères, mais aussi des proches de médecins;

à tous et à chacun, nous prions pour le repos éternel, dans la paix et la grâce du Dieu vivant.

Aux familles respectives, nous renouvelons toutes nos condoléances et rassurons que leur nom restera gravé dans les annales de l’Ordre.

Mesdames, Messieurs et chers professionnels de santé, sans aucune prétention de vouloir être exhaustive sur les évènements marquant la vie de notre corporation, nous voudrons remonter l’histoire pour remercier sincèrement l’ensemble des

confrères électeurs et nos prédécesseurspour cette élection inédite et historique. Historique et inédite tant par le suffrage

exprimé que par le calme et le bon sens ayant marqué cette élection. C’est le lieu pour nous de renouveler nos remerciements au Président sortant, Dr Lassana FOFANA, et toute son équipe pour le service rendu.

Des turbulences ont provoqué la perturbation des activités du CNOM, suite à la défaillance du fonctionnement maisà la recherche

d’un objectif commun pour un Ordre fort; celles-ci relèvent désormais du passé et ont permit la forterelance des activités du CNOM.

L'Ordre National des Médecins est notre institution à travers laquelle nous pouvons nous exprimer, partager nos expériences, nos joies et nos peines pour une corporation encore plus responsable, solidaire et digne.

Sachez qu’il n’y a pas d’ordre sans vous, l’ordre est là pour vous servir. Oui nous sollicitions votre assistanceet/ou contributions pour

nous permettre de rester dans le cadre de la confiance mutuelle. Une chose est d’élire les conseillers mais le grand défi est l’implication

de vous tous en facilitant les tâches au CNOM et en faisant des propositions pour le bien de notre corporation.

Nous voudrons saisir cette opportunité pour exprimer notre profonde gratitude à tous ceux qui se sont impliqués de loin ou de près

pour le déclic en faveur d’un Ordre respectueux du médecin et de la vie des populations.

Ici et maintenant, nous réitérons notre soutien à accompagner chaque médecin dans la joie et la souffrance car nous sommes

convaincus que l'union dans la diversité permet de faire bouger énormément les lignes.

La survie de notre corporation dépend des efforts constants et soutenus dans l’amélioration des soins et services de santé de qualité performants centrés sur la personne.

Permettez-nous de saisir cette opportunité pour renouveler à l’ensemble des médecins du Mali, nos remerciements pour la qualité

de votre coopération, pour l’engagement et la détermination dont vous aviez fait preuve pour redorer l’image de notre corporation.

Le conseil national demeurera à vos côtés pour l’atteinte des objectifs communs.

Chers consœurs et confrères,

Nous saisissons l’occasion qui nous est aujourd’hui offerte, pour partager avec vous quelques résultats obtenus:

-          la participation du CNOM aux rencontres internationales notamment la 71ème Assemblée Mondiale de la Santé organisé

par l’OMS à Genève, le 10ème Congrès des praticiens de la Médecine Traditionnelle et des Praticiens de la Médecine

Conventionnelle à Dakar organisé par l’OOAS ;

-           la formation de deux conseillers par l’Agence Nationale de Télésanté et d'Informatique Médicale (ANTIM) sur la base

de données de l’Ordre National des Médecins ;

-          la mise à jour complète de la base des données de l’Ordre National des Médecins ;

-          la mise à disposition de canaux de communication pour des échanges fructueux au temps t à travers les Technologies

de l'Information et de la Communication, qui permettent de réduire énormément le déplacement des médecins ;

-          le traitement de tous les dossiers de médecins (inscriptions, demande d’accès à l’exercice privé de notre profession,

certificat de bonne conduite, carte professionnelle) avant 2019;

Nous souhaitons maintenir le cadre permanent de dialogue et d’échanges en vue d’aider à résoudre les problèmes et d’améliorer l’organisation et la représentation de la profession médicale qui reste notre mission régalienne.

Mesdames et Messieurs, chers professionnels de la santé,

beaucoup a été fait, mais il y a encore des défis à relever. Cela ne peut se faire que dans un climat de soutien mutuel, d’engagement

et de respect des engagements.  Parmi ces défis, permettez-nous de citer quelques-uns:

-          l'appropriation des textes réglementaires et leur application pour l’exercice légal de la pratique médicale par toutes les parties prenantes;

-          la cartographie de l’ensemble des médecins sur le territoire malien;

-          l’élaboration du manuel de procédures administratives, financières et comptables;

-          l’établissement d’une gouvernance partagée en simplifiant l’organisation des soins et services de santé ;

-          l'élaboration du tableau de l’Ordre National des Médecins du Mali et sa publication le 30 avril 2019 ;

-          le respect strict du délai de traitement des dossiers;

-          la sécurisation des documents d’identité médicale;

-          l’installation et la répartition des médecins sur toute l’étendue du territoire malien avec des conditions et des mesures d’accompagnement en faveur de la couverture sanitaire universelle dans le cadre des réformes pour les ressources

humaines en santé ;

-          La réduction du poids de la référence - évacuation à travers le renforcement de la capacité du plateau technique

par la formation des médecins aux technologies de pointe et l’installation des équipements de pointe dans les centres de santé.

Nous sommes donc face à des défis majeurs que nous devons résoudre pour améliorer l’accès des populations aux services

sanitaires et sociaux de qualité.

Mesdames et Messieurs, chers consœurs et confrères,

Nous voudrions conclure, nos propos en affirmant une fois de plus la disponibilité du CNOM à soutenir les efforts du

gouvernement dans la réforme du système de santé, à travers un personnel bien formé et motivé et un plateau technique

à hauteur de souhait pour délivrer les soins de qualité.

 

Nous ne saurons terminer cette allocution, sans vous adresser nos vœux de bonne fête, à l'orée de la nouvelle année 2019.

Nous vous présentons, tous nos vœux de bonheur, longévité, santé, prospérité, succès et entente dans la famille médicale.

Vive les médecins pour un Ordre fort responsable solidaire et digne.

 

Pour le Conseil National de l'Ordre des Médecins

Mme le Président Mouminatou KATILE

 


Page 1 sur 22
free pokerfree poker
Conception ANTIM